@ Ma smala et moi: Un peu de moi avec toi

4 sept. 2013

Un peu de moi avec toi

Comme à chaque première rentrée scolaire d'un de mes "petits plats" (j'en suis déjà à la troisième, pffffff, le temps file), j'ai pris l'habitude de les préparer en douceur à ce qui les attend.

Dans notre famille, on aime les livres et on aime lire. On aime aussi sentir l'odeur des livres neufs (oui, oui, on sniffe des livres chez nous ^__^). On aime se pelotonner les uns contre les autres pour écouter des histoires.

Tout naturellement, la rentrée se prépare donc en lisant. Pour cette troisième édition, j'ai repris un grand classique chez nous que j'aime beaucoup : 24 petites souris vont à l'école maternelle.



Une histoire toute douce, d'une grande famille (ça tombe bien, chez nous aussi on est une grande famille - enfin, moins grande quand même - elle a du mérite Madame Souris ...), avec des illustrations adorables et qui fait mouche à chaque fois. Les "petits plats" ne se lassent pas de l'entendre et la ré-entendre.

A la fin de l'été, 24 petites souris préparent leur rentrée. Mais quand vient l'heure d'aller se coucher, elles appréhendent le lendemain ou sont trop excitées pour dormir. Pour les apaiser, leur donner du courage et les accompagner tout au long de ce premier jour d'école, Maman Souris leur a préparé une surprise : un petit coeur en feutrine qu'elles pourront glisser dans leur cartable ou près de leur coeur.

Comme cette année est un peu différente des deux dernières (rapport au fait que N. commence la maternelle alors que ses frères ne sont jamais passés par cette option-là, mais uniquement par la crèche), pleine de motivation, j'ai décidé d'innover un peu.

Bon, ben je sais pas quand elle trouve le temps de coudre 24 petits coeurs, la Maman Souris, mais moi, clairement, je n'arrive pas à libérer un créneau ! Elles doivent être vachement autonomes les petites souris et Maman Souris ne doit, à choix : pas travailler, pas cuisiner, pas faire le ménage, pas faire la lessive, pas les voiturer à gauche et à droite, pas avoir de vie sociale, etc, etc.

Enfin, bref, me lancer dans la couture de trois coeurs étant clairement en dessus de mes capacités forces, j'ai misé sur une valeur sûre (que je me promettais de faire depuis longtemps, ahem) : les bracelets brésiliens. Grâce à Maman Clémentine, j'ai eu le plaisir de gagner un kit pour en réaliser, je n'avais donc plus AUCUNE excuse pour ne pas me lancer.

J'ai donc réalisé un bracelet pour chacun de mes "petits plats" qui (re)commençait l'école, couleurs choisies par leurs soins (dans les faits, tous les mêmes une fois que le premier a choisi ce qu'il voulait ...) Tout simples, mais faits avec amour, ils ont été tendrement noués autour de leur poignet le matin de la rentrée (en faisant un voeu en l'attachant - il me semblait me souvenir qu'on faisait ça quand j'étais petite ...) et depuis, ils les accompagnent chaque jour en quittant la maison.


Enfin, ils les accompagnent presque tous ... A., 5 ans, a déjà perdu le sien (quel fils "indigne", avec le temps que j'ai passé à faire son bracelet ^__^) je ne sais où. Mais il n'a pas l'air d'être plus traumatisé que ça et a attaqué la deuxième semaine d'école sans aucun problème !

2 commentaires:

  1. Oh mais il est excellent ce billet. Je commence par découvrir une histoire qui semble adorable et toute mignonne puis je découvre que tu as eu l'excellente idée de faire des bracelets brésiliens de rentrée à tes loulous. Décidément j'adore venir chez toi. :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup cette idée qui peut facilement se transformer en rituel :) Un petit bracelet pour les accompagner et leur assurer ta présence près d'eux, même quand ils sont loin ! <3

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...