@ Ma smala et moi: Pluie + froid = une bonne soupe !

5 nov. 2013

Pluie + froid = une bonne soupe !


Une fois n'est pas coutume, vu la baisse des températures de ces derniers jours (en tout cas par ici), j'inaugure une nouvelle rubrique et je vous propose de découvrir un plat typique de ma région, délicieux de surcroît.



Je n'ai pas écrit, par contre, qu'il était diététique ^__^



Les "petits plats" en raffolent et moi j'apprécie de le cuisiner parce qu'il y a plein de légumes dedans (je dois même dire que j'en mets bien plus que ce qui est indiqué - tant qu'à faire …) et parce qu'il est parfait pour nourrir une famille nombreuse débordante d'énergie. 



Voici donc, en images, la préparation de la Soupe de chalet selon une recette originale de Stéphane Décotterd que j'ai un peu simplifiée (il y a encore plus de légumes dans la sienne, mais moi, je suis déjà contente de ceux que mangent les "petits plats" ...). 



C'est une soupe qui doit son origine au temps où les armaillis (c'est le nom qu'on donne aux bergers des Alpes fribourgeoises et vaudoises en Suisse) ne pouvaient pas se ravitailler en légumes frais pendant la saison des alpages, de mai à septembre. Les plats devaient quand même être consistants, vu le travail abattu, sans être trop complexes à préparer (parfait pour une famille nombreuse ^__^) 



Pour 4 personnes (mais moi je trouve que c'est très copieux) :



- 1 Rave

- 2 Carottes

- 1 Poireau

- 2 Oignons

- 1 grosse pomme de terre

- 50 g de coquillettes (on les appelle aussi des cornettes ici en Suisse ou macaroni dans d'autres pays)

- 1l de lait

- Environ 1l d’eau

- 40g de beurre

- Sel

- gruyère à volonté



On commence par laver et tailler tous les légumes en petits dés (j'en mets toujours plus que prévu dans la recette, histoire de rentabiliser l'apport en légumes et prendre de l'avance sur le fameux 5 fruits/légumes par jour …).


On fait ensuite suer dans le beurre la rave, les carottes, les oignons et le poireau.

 Saler légèrement et verser le lait et l'eau. Après 1/2 heure de cuisson, rajouter les pommes de terre et 15 minutes plus tard, les coquillettes.




Lorsque tous les légumes et les pâtes sont fondants, rectifier l'assaisonnement et retirer du feu.



Garnir le fond des assiettes à soupe de gruyère râpé grossièrement et verser la soupe dessus.




Bon appétit (et vous penserez au régime demain ^__^ !

1 commentaire:

  1. à tester! Ici aussi nous sommes très soupes le soir on ajoute souvent des vermicelles et cela fait notre diner.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...