@ Ma smala et moi: Vis ma vie de famille (presque) nombreuse #1 Le sens de la répartie

12 nov. 2013

Vis ma vie de famille (presque) nombreuse #1 Le sens de la répartie


Je n'ai pas le sens de la répartie. Ou trop rarement, hélas.

Mais depuis que je suis à la tête d'une famille nombreuse, j'ai quelques répliques toutes prêtes que j'adapte en fonction des situations.

Parce que, figurez-vous (enfin, vous l'avez sans doute remarqué que vous soyez nulli-, primi- ou multi(multi)pare), les gens ont des choses à dire. Que ce soit drôle/intelligent/agréable à entendre ou pas.

Pour combler un temps mort dans l'ascenseur, patienter aux caisses du supermarché. Dans les vestiaires de la piscine, devant l'école. Tous les endroits sont propices à entamer une conversation (ou un monologue si mon humeur ne s'y prête pas).

En version famille nombreuse avec trois petits mecs et une nana (la dernière, sa position dans la fratrie compte !), ça donne souvent ça :

- "Oh, une fille ! Mais c'est la cerise sur le gâteau !" - Ah, bon, et les autres, c'est quoi ?

- "C'est un accident ?" - Non, non, même après trois, on ne sait toujours pas comment ça fonctionne …

- "Ils sont tous à vous ?" - Mais bien sûr que non, j'en ai emprunté un ou deux à la voisine.

- "Ils ont tous le même papa ?" - Mais non voyons, j'ai eu la visite du facteur, du livreur, du dépanneur.

- "Oulala, quatre ? Vous en avez du courage !" - Du courage, non ! Mais une chance énorme, ça oui !

- "Quatre !!!! Mais vous êtes fous !!!" - Pas fous, non. Au contraire, on pense à vous. Nos enfants cotiseront pour votre assurance vieillesse !

- "Mais il vous faut presque un bus pour transporter tout ce monde !" - Mais non, figurez-vous qu'on les mets sur le toit de la voiture …

En clair, ce qui intrigue le plus ceux qui nous croisent, c'est de savoir si nous sommes conscients de ce qu'on a fait et si tout roule côté organisation. Et encore, je vous fais grâce des sous-entendus religieux pour expliquer le pourquoi-du-comment ...

Sont gentils, les gens. ...

Bon, outre ces remarques pas toujours très délicates, il arrive aussi souvent que je reçoive des compliments sincères, qui me donnent une patate du tonnerre et me rendent pas peu fière (et il devient alors difficile de passer les portes - mode mère modeste ON ^__^)

Sélection du 12 novembre 2013

21 commentaires:

  1. Ici on dit catho ou alcoolo :^)
    J'adore tes réponses,
    tu permets que je l'ai réexploite en temps voulu ?
    (j'ai de la répartie mais 2 heures après…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tiens, un commentaire que je ne connaissais pas … Ils ont de l'imagination chez toi ;-)

      Ne te gêne pas pour réexporter, c'est fait pour. Je les ai mûrement réfléchies ces réponses et elles font toujours leur petit effet ;-)

      Supprimer
    2. Réexploiter … Vive le correcteur automatique !

      Supprimer
  2. ah ah j'adore tes réponses ^^, de toute façon les gens retrouvent toujours à redire ;)

    RépondreSupprimer
  3. Un enfant de moins et pourtant j'entends la même chose (soupirs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si tu en as deux, garçon-fille (le choix du roi) on te demande pourquoi tu en fais un 3ème ;-)

      Supprimer
  4. J'ai trois garçons aussi suivis d'une fille... On me dit souvent "vous avez du courage", et quand on se promène en vacances par exemple nous n'arrêtons pas d'entendre des réflexions... mais plutôt positives en général. Ce que je trouve embarrassant c'est quand les gens m'expliquent pourquoi ils n'en ont que deux, ou trois, comme s'ils avaient besoin de se justifier devant moi alors que je ne demande rien à personne ! (Le "c'est un accident ?", je l'ai entendu dès le premier...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, ce qui me fait sourire, souvent, c'est le regard (plus ou moins discret selon les personnes) pour compter le nombre d'enfants ;-)

      Supprimer
  5. Comme je l'ai dit ailleurs,chez une autre maman blogueuse de famille nombreuse, plus j'en vois (des familles nombreuses) plus cela me donne l'envie, d'avoir la mienne parce que non, aujourd'hui, même avec trois enfants, je ne me considère pas comme famille nombreuse et, qu'un quatrième, ma fois, pourquoi pas ... sauf que l'homme, n'est pas d'accord (et le facteur non plus! ^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec 4 enfants, je ne me considère pas du tout comme une famille nombreuse. D'autres ont bien plus de mérite que moi !

      Supprimer
  6. Les familles avec 4 enfants, je trouve ça beau.
    En tout cas très bonnes réparties pour faire taire les curieux.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore tes réparties !
    Ici avec deux nénettes on nous demande "c'est pour quand le petit troisième ???" ou bien "bon faut faire le garçon maintenant" Grrrrrrrrrrrr même si on parle du troisième, ce genre de réflexion me gonfle surtout que quand il y aura petit troisième il y aura bien sur les "encore !!!" C'est une histoire sans fin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, oui, j'ai connu ça, aussi ;-)

      Sauf que c'était l'inverse : 2 petits garçons. J'avais droit au "et alors, le 3ème ce sera une fille ?". Ben voyons, je claque des doigts, c'est comme si c'était fait ;-)

      Supprimer
  8. Je sus désolée de te le dire mais toutes ces questions m'ont bien fait marrer, tout comme tes réponses ! Sérieusement ? Non mais on a pas idée quand même d'avoir des interrogations pareilles ! Moi je la trouve bien belle ta famille. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu serais surprise !

      Au début, moi aussi d'ailleurs ;-)

      Merci pour les compliments, ça me touche !

      Supprimer
  9. Certaines de ces remarques sont vraiment déplacées.
    Ca doit etre lourd à la longue, mais vous avez du répondant, et vos réponses sont efficaces et rigolotes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y travaille, j'y travaille.

      Mais je suis toujours surprise par certaines remarques. Les gens ont parfois une drôle d'imagination ;-)

      Supprimer
  10. Je découvre ton blog (via celui de Merci pour le chocolat) et je le trouve très sympa. Ce message m'a fait sourire car les gens sont vraiment maladroits voire stupides, à croire que parfois ils réfléchissent à voix haute sans penser que leurs réflexions peuvent nous heurter. Ta famille est splendide.
    Même avec un enfant (ce qui est mon cas), on n'échappe pas à certaines réflexions du genre "alors, c'est quand le deuxième ?" ou encore plus subtile "oh mais il faut en faire un autre, il va s'ennuyer votre garçon tout seul". Les gens ne se posent même pas la question de savoir si le fait d'avoir un seul enfant est un choix volontaire ou involontaire, ils ne se rendent pas compte qu'ils peuvent nous blesser ! Je n'aborderai même pas le cas des parents d'enfants handicapés qui sont carrément observés sans vergogne par les passants qui parfois ne se gênent pas pour demander aux parents si l'enfant est né "comme ça", cela arrive souvent à ma tante hélàs !
    En tout cas, ta famille est superbe, j'en serai presque jalouse ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ta visite et ton gentil commentaire.

    Effectivement, quelque soit la situation, les gens trouvent à redire. Je crois que ça fait partie de la nature humaine ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...