@ Ma smala et moi: Le difficile métier de parent

6 déc. 2013

Le difficile métier de parent


J'ai beau faire des efforts, essayer ne pas y accorder trop d'importance, faire abstraction, je n'y arrive pas. C'est, pour le moment, au-dessus de mes forces, alors même que je sais que je n'ai encore rien vu ...

Je suis incapable de lâcher prise, de faire comme si de rien n'était quand mes enfants me racontent le déroulement de leur journée à l'école.

Je ne crois pas vivre au pays des Bisounours, ni surprotéger mes enfants (même si je les couve un peu quand même ^__^), mais j'essaye, dans la mesure du possible, de leur inculquer certaines valeurs.

Le respect, la politesse, l'ouverture d'esprit. Le sens du partage aussi.

La manière de résoudre des conflits par le dialogue, la communication, sans tout régler à coup de pieds, de poings ou d'insultes.

La tolérance, surtout, car dans le monde dans lequel nous vivons, cela me paraît primordial.

Leur donner des racines, mais aussi des ailes pour voler vers l'autonomie.

Bien sûr, mes enfants sont et restent des enfants et tout ne se passe pas toujours comme je le souhaiterais. Que celle ou celui qui a des enfants parfaits lève la main ! Ce n'est, heureusement, pas mon cas : il faut souvent remettre l'ouvrage sur le métier, réexpliquer, recadrer, communiquer, encore et encore.

Ce que je n'arrive pas à accepter, qui me met une boule à l'estomac à chaque fois, c'est le laisser-aller général.

Qu'un enfant de 6 ans en traite un autre de "Fils de p…", cela ne choque plus personne. Toutes les autres insultes, gros mots, même les pires, semblent être entrés dans le vocabulaire usuel d'un grand nombre d'enfants dès la maternelle.

Si un enfant tape ses camarades à coup de bâton, tente de les étrangler avec leurs écharpes, les frappe à la tête, on ne réagit pas, ou plus.

Les allusions sexuelles répétées, même pas voilées, dans la bouche d'enfants de moins de 7 ans, désolée, je ne trouve pas cela normal non plus.

On m'avait dit : "Tu verras, avec l'entrée à l'école, les choses changent". Je ne m'attendais pas que ce soit à ce que ce soit à ce point. A être confrontée à de tels comportements. Si vite.

A devoir prendre sur moi et faire comme si cela ne me touchait pas, ne me faisait ni chaud ni froid, alors que j'ai la boule au ventre.

Poursuivre l'éducation des mes propres enfants, en essayant, tant bien que mal, de leur expliquer que non, tous les comportements ne sont pas normaux, qu'on ne peut/ne doit pas tout accepter, que certaines choses ne sont pas, à mon sens, de leur âge. Leur répéter, encore et toujours, que si quelque chose les tracassent, les intriguent, les blessent, ils peuvent venir m'en parler à moi ou à leur papa.

Tenter, un peu à la manière de Don Quichotte qui se bat contre des moulins, de les faire grandir à leur rythme, en essayant au mieux de les protéger des excès et des débordements des autres.

Faire en sorte qu'ils restent des enfants encore quelques temps ...

3 commentaires:

  1. Comme je te comprends, combien de fois ai je entendu mon fils répéter des incivilités entendues à l'école... Il me demande ce que cela voulait dire, mon ventre se broie à chaque fois. On ne peut pas les protéger de tout en revanche le cadre offert à la maison, les règles, le respect leur apprendront à faire la part des choses, à connaitre les limites. De toute façon nous n'avons pas d'autres "armes".

    RépondreSupprimer
  2. ça vient vite toutes ces injureset comportements inadéquats... Une seule solution: en parler avec ses enfants, éveiller leur esprit critique...

    RépondreSupprimer
  3. Arf, ma Lulu n'est pas encore scolarisée mais je dois avouer que j'ai déjà des angoisses à ce sujet. J'ai l'impression que dès qu'ils sont à l'école ils perdent vraiment leur innocence et cela m'effraie. En tout cas tout comme toi je trouve ça effarant les dérives de langage ou/et de comportement qui ne choquent plus personne. Par contre (c'est bête hein ce que je vais dire) j'aurais cru le système scolaire suisse plus cadré.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...