@ Ma smala et moi: Vis ma vie de famille (presque) nombreuse #2 Vive les microbes !

20 déc. 2013

Vis ma vie de famille (presque) nombreuse #2 Vive les microbes !

Ce microbe-là, avant Noël, ça te tente ? ^__^

Quand tu es nullipare ou enceinte, des étoiles pleins les yeux, tu n'as pas toujours conscience de tous les bouleversements que l'arrivée d'un bébé peut engendrer dans ta petite vie bien "tranquille".

Mais si, en plus, on ne te dit pas tout, tu risques de tomber de très haut !

En bonne future maman, tu parcoures, avec plus ou moins d'attention, les livres consacrés à la maternité que t'ont refilés tes copines primi- ou multipares (elles doivent bien rire en me lisant ^__^). 

Tout naturellement, tu t'intéresses surtout au moment présent, au futur proche, sans trop chercher à savoir ce qui va se passer des mois après la naissance de bébé. 

Les semaines d'aménorrhée, le développement de bébé in utéro, ce que tu oses manger ou pas, le matériel nécessaire pour "survivre" aux premiers mois de bébé, n'ont plus de secret pour toi. 

Par contre, étrangement, certains chapitres des livres, ont mystérieusement échappé à ta perspicace lecture …

Tu sais bien, ceux qui te disent - un exemple pris complètement par hasard - qu'il se pourrait éventuellement que ton bébé dorme peu pendant une période plus ou moins longue. Ou qu'il pourrait être souvent parfois malade. 

Bon, à ta décharge, ces chapitres se trouvent souvent tout à la fin des livres (et s'est bien connu que les futures mamans sont fatiguées). Et les sujets sont parfois traités de façon superficielle.

Donc, quand tu prends conscience que : 1° ton bébé dort peu, 2° que tu as pris un abonnement chez le pédiatre, il est en général trop tard !

Et si, en plus, tu as l'inconscience d'avoir plusieurs enfants, rapprochés qui plus est, tu découvres trop tard le sens de l'expression "en cascade".

Car oui, jeune padawan : si ton ami le virus, ses copains les microbes débarquent chez toi, tu te rends compte que ta famille est une crèche à elle toute seule et que tes enfants n'ont plus besoin de fréquenter une collectivité pour tomber malades. Ils sont autosuffisants ! Et généreux aussi : il est rare qu'ils ne partagent pas aussi avec toi !

Si l'un d'entre eux rentre avec la goutte au nez, les autres le suivent à quelques jours d'intervalle. Idem pour la toux, la varicelle, la gastro (oh joie !), j'en passe et des meilleures.

Et c'est là que tu découvres que lorsque tu es à la tête d'une jeune fratrie, le mot d'ordre est IMPROVISATION. Plus rien ne sert planifier à l'avance, car tout risque de tomber à l'eau à cause d'une épidémie à la maison.

Tu te rends compte aussi que certaines périodes sont plus propices que d'autres à l'anéantissement de tes projets. Totalement au hasard, la période hivernale ou l'approche des vacances, par exemple. 

Face à une attaque sournoise, tu te surprends donc à calculer mentalement, le temps qu'il faudra aux microbes pour quitter le nid douillet qu'est devenu ton foyer (la durée multipliée par le nombre d'enfants et toi, éventuellement). Dans la plupart des cas, bingo, cela tombe en plein pendant les vacances ou, pour des occasions réservées des mois à l'avance (un anniversaire surprise, les fêtes de Noël à l'autre bout du pays - comment ça, ça sent le vécu ^__^ ?). 

Trois semaines cloîtrée à la maison pour cause de fièvre, contagion et compagnie, ce n'était pas écrit dans les livres. La semaine de 5 visites chez le pédiatre (presque un enfant différent à chaque fois), non plus. Les réveils nocturnes toutes les heures pour soigner un enfant après l'autre, encore moins. 

Je me devais donc combler cette grosse lacune des livres de grossesse, entre une dose d'ibuprofène et une autre de sirop antitussif, pour vous ouvrir les yeux !

Je pense même qu'un ouvrage spécialement consacré à ce sujet mériterait même d'être rédigé, pour mettre en garde les mamans sur la menace de la survie de leur "espèce" quand elles se lancent dans la constitution d'une famille nombreuse ...

Méfiez-vous ! Ne faites pas comme moi, documentez-vous avant ^__^

8 commentaires:

  1. Ma pauvre! J'espère que la petite famille va mieux, quelle horreur l'hiver pour les microbes :/
    Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas pour rien que l'été est ma saison préférée ;-)

      Supprimer
  2. Olalala, ça n'a pas l'air d'être la grande forme, pfiou. J'espère que les microbes vont vite faire leurs valises et que vous passerez de bonnes fêtes. Bises. Et merci de nous mettre en garde, hihi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois savoir que vous avez aussi eu votre lot de microbes, non ?

      Supprimer
  3. Hum...,ça y est, tu es rentrée dans le vif du sujet ...Pour cette année, je croise les doigts, je touche du bois, c'est plutôt calme.Faut dire que l'année dernière...Les microbes se sont lâchés de novembre à avril...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous, l'année passée, ça avait été terrible de février à mai …

      Supprimer
  4. Moi je dis heureusement qu on ne nous dit pas tout ... Sinon on serait bien seul sur terre ;-) et je sors d une méchante angine blanche à streptocoque que j ai essayé de ne pas refiler a ma progéniture ... Pas rancunière ... Et sinon on prend aussi des probiotiques par cure (très bien contre tous les petits trucs de saison, rhino, gastro ...) courage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette année, j'ai tenté la cure homéopathique. Du coup, je ne sais pas si ça pourrait être pire … Ca fonctionne les probiotiques ?

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...