@ Ma smala et moi: Chacun sa place

21 févr. 2014

Chacun sa place

Le résultat d'une collaboration fraternelle ^__^
Suis-je obligée de préciser qu'on aime aussi les Schtroumpfs (surtout les anciens) ?

Dans notre famille, il y a l'aîné.

Puis le deuxième, le troisième et enfin la cadette.

Quatre enfants, quatre caractères.

Quatre personnalités qui cherchent leur place dans la fratrie. Et qui la trouvent plutôt bien, sans trop de heurts.

Là au milieu, une maman qui observe leurs interactions, leurs comportements, leur façon de marquer leur territoire, leur place d'arrivée dans la fratrie.

L'aîné qui est le héros de ses frères et soeurs, qui en joue, qui leur sert de modèle dans bien des domaines et est, à son grand désespoir, souvent copié et égalé. Qui aime diriger, jouer le rôle de leader dans la fratrie. Mais qui a un coeur d'artichaut et qui baste plutôt que de chercher le conflit.

Le deuxième, qui suit l'aîné de près, qui s'est souvent prêté de bon coeur à ses jeux, ses idées, sans oser donner son avis. Mais qui, depuis quelques mois, ne s'en laisse plus compter et lui tient tête. Et comme il a de la volonté et un bon exemple devant lui, il le talonne de près.

Ce même deuxième, qui reproduit exactement le même schéma que son aîné dans son comportement avec le troisième. Il l'entraîne dans ses jeux, joue au "sergent-major" quand il ne fait pas ce qu'il veut. Les étincelles jaillissent de temps en temps. Souvent d'ailleurs après avoir joué des heures sans problèmes.

Le troisième qui est en adoration devant ses grands frères. Qui erre comme un âme en peine lorsqu'ils sont absents. Qui reproduit absolument tout ce qu'ils font. Qui n'est jamais aussi heureux que lorsqu'ils jouent, les trois ensemble (et je ne parle même pas de dormir tous ensemble …) !

Ce même troisième qui a une petite soeur qui commence à jouer avec lui. Qui découvre que lui aussi peut lui servir d'exemple et qu'elle aime par-dessus tout quand il fait quelque chose avec elle. Qui l'entraîne dans des jeux improbables, des duos explosifs, des bêtises en tout genre. Mais qui est aussi encore un peu brusque parfois, un peu étouffant à trop vouloir l'intégrer. Qui oublie qu'elle est encore petite.

La petite dernière, justement, parlons-en. Celle qui met ses trois grands frères à ses pieds. Qui les mène par le bout du nez et sait parfaitement en jouer. Qui ne se laisse pas faire. Qui n'est que tendresse avec eux, mais qui peut se transformer en véritable tigresse (avec griffes et feulements de circonstance ^__^). A qui ils passent toutes les bêtises, toutes les destructions. Sur laquelle ils se précipitent en premier au retour de l'école (et maman dans tout ça ????).

Une fratrie dans toute sa splendeur, avec des hauts et des bas (plus souvent des hauts, d'ailleurs, pour mon plus grand bonheur).

Quatre enfants assez proches en âge, qui ont, de ce fait, pas mal d'intérêts en commun et de possibilités d'interaction.

Quatre personnalités, avec leurs forces et leurs faiblesses, qui font que chacun est unique et apporte sa pierre à l'édifice familial.

3 commentaires:

  1. Quel joli texte, je te le dis à chaque fois, quelle jolie famille (je me répète encore).
    QU'ils gardent leur complicité pour toujours!
    PS: j'adore votre collection de schtroumphs ! J'en avais plus jeune .

    RépondreSupprimer
  2. Une fois de plus, ton billet déborde d'amour et de tendresse. Je sais que je me répète mais franchement, quelle belle fratrie.
    PS : Wahou, je kiffe la collection de Schtroumpfs. Elle est impressionnante.

    RépondreSupprimer
  3. C'est beau! Je suis l'ainée d'une famille nombreuse (2 frères et 3 soeurs) relativement rapprochés en âge également, je nous ai retrouvé dans ce très joli texte. Aujourd'hui nous sommes tous très complice.
    Belle collection de schtroumpfs effectivement!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...