@ Ma smala et moi: La première fois ...

28 mai 2014

La première fois ...

Un jour comme les autres. Avec une liste de choses à faire longue comme le bras. Sans voiture parce que papa "petit plat" en avait besoin.

En pleine préparation du repas. Les enfants jouent dans le jardin.

Soudain, A. arrive en courant "Maman, L. pleure" ! Il repart aussitôt s'occuper de sa soeur, mais je l'entends revenir en arrière et je me surprends à penser que ce n'est pas bon signe …

"Maman, elle saigne beaucoup" !

Le temps qui s'arrête, une fraction de secondes. Le temps que mon coeur se remette à battre et que je réagisse.

Ma cascadeuse, ma tornade est tombée la tête la première sur le jouet qu'elle tenait à la main. Imparable.

Une énorme, impressionnante coupure à l'arcade sourcilière. Le sang qui coule, encore et encore. Et ma mistinguette qui hurle, mais se calme rapidement dans mes bras.

Les garçons sont tétanisés. Inquiets pour leur soeur.

Je garde mon calme, leur demande de me donner un coup de main en allant chercher des compresses et le doudou de L. Pour les occuper et qu'ils ne paniquent pas.

Je n'en mène pas large malgré les cours de secourisme obligatoires pour passer le permis de conduire et la piqure de rappel que j'ai faite il y a trois-quatre ans. Je fais une compresse pour arrêter les saignements. Un regard à la plaie m'incite à passer par la case "Urgences", mais je sonne quand même chez ma voisine infirmière pour me faire confirmer mon diagnostic.

Elle partage mon avis. Direction donc l'hôpital, après avoir pris un cours de conduite accéléré d'une voiture automatique (moi qui ne connais que les manuelles …) et avoir casé les "petits plats" à gauche et à droite.

L. somnole dans la voiture et dort carrément en arrivant aux urgences.

En m'asseyant dans la salle d'attente, je me rends compte que mes mains tremblent terriblement. Le contre-coup : je sais que je suis entre de bonnes mains, la pression se relâche.

Ce n'est pas pour autant que la prise en charge est rapide. Nous attendons une heure avant de voir une infirmière qui pose une crème anesthésiante. Puis encore deux heures pour qu'un médecin l'examine.

Les gens se plaignent dans la salle d'attente. Moi je relativise en me disant que si on ne nous prend pas plus vite, c'est qu'il y a des cas plus graves et qu'on a bien de la chance d'avoir des hôpitaux performants dans notre pays.

Un passage par le service ophtalmologique pour contrôler que l'oeil n'est pas touché et nous ressortons enfin, quatre heures plus tard, sans point de suture, mais avec un magnifique pansement à garder pendant une semaine. Rendez-vous est aussi pris chez le pédiatre pour contrôler l'évolution de la plaie.



Après avoir manqué de vider l'hôpital tant elle hurlait dès que quelqu'un donnait l'impression de vouloir s'approcher d'elle, miss L. pète la forme. Une capacité de récupération incroyable. Presque comme si rien ne s'était passé.

Elle a été le centre de l'attention toute la semaine, grâce à son pansement XXL (le médecin a sûrement pensé - à juste titre - qu'il fallait protéger la plaie de l'énergie débordante de sa petite patiente), elle a été bisoutée, câlinée, plainte et j'ai comme l'impression qu'elle a apprécié.

Reste que, maintenant, si elle pouvait rester un peu tranquille, sans risquer à tout moment de refaire un vol plané, je signerais là, tout de suite. Aujourd'hui, elle escaladait la bibliothèque et trouvait ça très drôle …

4 commentaires:

  1. Brrr ton récit me donne froid dans le dos... Un accident arrive si vite ! Heureusement rien de grave, juste très impressionnant. Je ne sais pas comment j'aurais géré à ta place, une chose est sure pas si bien que toi. Un gros gros bisou à ta petite cascadeuse ♥

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la, mon Titi aussi est passé aux urgences quand il avait 2 ans, un gros coup sanglant sur le front. J'ai gardé tout mon calme quand je l'ai vu parce qu'il ne pleurait pas mais c'était dur!
    Maintenant il lui reste une petite cicatrice sur le front.
    Cette semaine, il s'est pris 2 coups ! C'est dur dur les mômes qui tombent!! brrrr
    bisous à miss L. !

    RépondreSupprimer
  3. Nous avons eu une mésaventure du même genre avec la Princesse et j'ai bien failli décéder d'inquiétude. Elle a eu 5 points de suture mais a souhaité retourner à l'école en sortant des Urgences. Costaud, la Princesse.

    RépondreSupprimer
  4. Ma pauvre quelle frayeur! Prompt rétablissement à ta puce!
    Notre fils s était ouvert le pied 3 jours avant notre mariage, 8 points de suture, la peur de ma vie

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...