@ Ma smala et moi: Faites comme je dis. Pas comme je fais ...

12 nov. 2014

Faites comme je dis. Pas comme je fais ...

Depuis quelques jours, il faut bien que je l'admette, ma patience a pris le large …

Elle est comme le soleil, elle se couche tôt. Je crois bien que le changement d'heure a eu raison d'elle.

Ou alors, elle a dû se dire que l'herbe était plus verte ailleurs. A moins que ce ne soient les microbes qui se soient aussi ligués contre elle?

Quoi qu'il en soit, rien à faire ! J'ai beau me raisonner chaque soir, prendre de bonnes résolutions chaque matin, ça ne manque pas, la fin de la journée arrivant, je replonge.

Passé l'heure du goûter, la nuit tombant, j'ai l'impression (et c'est sans doute parfois vrai …) que les "petits plats" se métamorphosent.

L'excitation augmente. Les décibels font de même. Ça crie, ça court et saute partout. Les portes s'ouvrent et se ferment. Viens que je te chicane. Tiens que je te réponds.

Please excuse the mess. The children are making memories ...

Les cris fusent (mistinguette L. n'est pas en reste, loin de là - elle pourrait aisément briser un verre de cristal parfois).

Et, immanquablement, quelqu'un se fait mal et les larmes coulent.

Moi, dans tout ça ? Je sens mon 'patientiomètre' (ça doit bien exister quelque part, non ?) qui baisse progressivement.

J'essaye bien d'intervenir avant qu'il ne soit trop tard, de calmer le jeu, de séparer les 'combattants', de demander de baisser le volume mais, on m'entend rarement. 

Sauf quand ma jauge personnelle atteint le point critique et que je me mets à hurler moi-même comme une hyène.

"Mais arrêêêêêêtez de crieeeeeeeer !!!!!!"

Et là, silence ...

Les enfants savent qu'ils ont atteint le seuil de tolérance de leur mère hystérique et l'excitation retombe pour remonter de plus belle un peu plus tard.

Mais c'est chaque fois pareil : j'entends les mots qui sortent de ma bouche et je me dis que, quand même, y'a encore du travail pour donner le bon exemple ^^ 

12 commentaires:

  1. pfff... je sais trop bien de quoi vous parlez..... parfois on arrive à rester calme, parfois seulement.... mais c'est rassurant de voir que c'est chez tout le monde pareil, non? et puis je me dis que quand on a pleinement conscience de notre faiblesse à un moment donné, c'est bon signe. bon courage! PS: je déteste l'automne et ses journées raccourcies un peu plus chaque jour. PS2: les bébés ont leur moment difficile le soir, pourquoi pas les mamans après tout?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste ça : les pleurs du soir de bébé et les cris du soir de maman ;-)

      Supprimer
  2. Je ne peux que comprendre ton ressenti !
    Malheureusement (ou heureusement) on reste humaine et on ne peut pas tout maitriser.
    Je crie et l'instant d'après je m'étonne que ma grande crie sur sa soeur...
    S'en rendre compte c'est déjà une première étape.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai pleinement conscience, rassure-toi.

      C'est juste que j'aimerais bien avoir la force (mentale et physique) de changer ;-)

      Supprimer
  3. Ici aussi, il y a un pic d'énervement vers 18h et un autre avant de dîner : ça gueule, ça court, ça fait des conneries... et surtout ça fait du bruit, alors que je n'aspire qu'au silence et au repos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, je l'avoue, parfois je compte des heures (minutes ?) avant la mise au lit ;-)

      Supprimer
  4. Et moi donc...A 20h, le premier qui pointe sa tête...je mords !
    Et avant...C'est un florilège de tout ce que la langue française compte d'expressions plus ou moins imagées...

    RépondreSupprimer
  5. Je ne peux qu'être rassurée de ne pas être la seule à subir ces cris/sauts/course de fin de journée avec mon MisterBB! Et pour tout dire, j'ai essayé la version sans crier mais c'est comme si ses écoutilles étaient fermées dés qu'il bouge! Du coup, un bon gros STOP TU ARRETES! et là, il se fige...5 secondes...ouais bon...Allez courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça : ils sont atteints de surdité précoce ;-)

      Supprimer
  6. Je pense que nous sommes toutes pareil, on travaille, on fatigue ... tu as 4 enfants en plus, ici je crie avec un "grand" alors bon ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais considéré qu'avoir 4 enfants était une excuse valable ;-)

      Mais c'est sûr que ça multiplie le bruit (et les possibilités de bêtises) ...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...