@ Ma smala et moi: Famille nombreuse et voyage : mission impossible ? [Les kiddy travellers recrutent]

11 déc. 2014

Famille nombreuse et voyage : mission impossible ? [Les kiddy travellers recrutent]

Je suis tombée, très récemment, sur une petite annonce qui a retenu mon attention. J'ai cogité un moment parce que je ne suis pas quelqu'un qui a spécialement confiance en soi et puis, finalement, je me suis dit que si je ne tentais pas, j'aurais des regrets.

L'équipe Kiddy France est à la recherche d'une maman globe-trotteuse pour rejoindre pendant une année son équipe Kiddy Travellers. Le profil recherché semble me correspondre : une maman qui voyage, en famille et qui blogue.

J'ai donc pensé que moi, 39 printemps (ah non, plutôt hivers) depuis peu, maman de 4 enfants (trois garçons, une fille) de 8 à 2 ans, j'allais tenter ma chance.

Vous qui me suivez depuis quelques temps, vous devez vous en être rendus compte : nous voyageons très régulièrement en famille. Une petite compensation du travail très prenant de Monsieur "petit plat". Souvent absent, des horaires irréguliers, mais quelques semaines de vacances de plus que la moyenne pour récupérer ^^

Comme j'ai toujours réussi à combiner mon activité professionnelle avec la sienne, nous sommes en mesure de partir, en moyenne, trois fois par année. 2 semaines à Pâques, 3 en été et 1 en octobre. Sans compter les escapades pendant l'année.

Le virus du voyage ne date pas d'hier. Mes parents étaient adeptes du camping et, comme mon papa - enseignant - avait de la peine à déconnecter si nous restions à la maison, nous voyagions à chaque vacances scolaires. Avec eux, j'ai découvert la France dans presque ses moindres recoins, l'Italie, l'Allemagne, la Hollande.

Mon premier voyage en avion m'a été offert pour mes 18 ans. Direction la Turquie pour un vrai conte de fée d'une semaine. J'y ai naturellement pris goût et j'ai enchaîné avec environ un grand voyage par année pour découvrir le Canada, le Portugal, la Grande-Bretagne.

Lorsque j'ai rencontré Monsieur "petit plat", j'ai eu quelques soucis ^^ Ce n'était de loin pas un voyageur. Qu'à cela tienne ! J'ai pris les choses en main et je l'ai fait sortir de son petit train-train. En commençant doucement par des régions connues puis en augmentant progressivement les distances. A nous le Maroc, l'Egypte, tout en continuant à vadrouiller dans les pays limitrophes (Rome, Venise, …) !

Le Maroc

Un coucher de soleil magnifique sur le site de Volubilis

Rome





A l'arrivée de notre premier "petit plat", je ne pouvais pas m'imaginer baisser le rythme de nos déplacements. M., à peine âgé de 3 mois, nous avons pris la direction du Sud de la France emportant avec nous (comme la plupart des primipares) la moitié de notre maison. 

A partir de ce moment, à 3 puis à 4 avec l'arrivée de A., nous avons continué à voyager au même rythme, sauf accouchement imminent. Par contre, en devenant parents, nous avons abandonné notre tente et nos chambres d'hôte en amoureux au profit de la location de gîtes. En France essentiellement, dans le Gard, la Provence, la Côte d'Azur, la Loire-Atlantique, les Pyrénées-Orientales, mais aussi en Suisse, au Tessin.

La cité légendaire de Carcassonne

Puis N. est arrivé et le budget vacances menaçait d'exploser (je suis incapable de cohabiter avec un bébé plus de 2 nuits … il fallait donc une chambre supplémentaire !). Je ne pouvais me résoudre à limiter mes envies de bouger pour des raisons financières. J'ai la bougeotte et je l'assume !

J'ai donc cherché un moyen de continuer à découvrir le vaste monde même si nos sortions des normes un-papa-une-maman-deux-enfants. Dès ce moment, nous nous sommes tournés vers une nouvelle façon de voyager : nous nous sommes inscrits sur un site d'échange de maison et partons ainsi, depuis 3 ans, au gré de nos envies, mais également des propositions qui nous parviennent.

Ainsi, avec 3 puis 4 enfants, nous avons passé des vacances merveilleuses dans trois régions différentes de Bretagne, nous avons visité Paris, Amsterdam et sa région, Bruges et alentours et nous avons pris l'avion en direction de Majorque (qui n'était, à franchement parler, pas une destination qui me tentait, mais nous avons été séduits par le programme hors des sentiers touristiques que nous avait préparé la famille qui nous accueillait).


La Hollande





La Bretagne

Visiter en musique, c'est encore plus motivant !

Le Mont Saint-Michel en compagnie de
quelques milliers d'autres visiteurs …
Avec un bon porte-bébé, l'accès est
 tout à fait aisé



Découvrir des spécialités locales dont raffolent les enfants ^^

Des plages pour imaginer mille scenarii 

Paris

A l'assaut de la plus belle avenue du monde

Des vacances pour les petits et les grands ^^

 L'île de Majorque


Les plages et les paysages de rêve de Majorque

Pour le moment, nous nous limitons encore volontairement, pour des raisons essentiellement d'âge, de patience, mais aussi de coût (les billets d'avion à 6 … mamma mia !) aux pays européens et nous nous déplaçons surtout à bord de notre bus VW. Les "petits plats" sont des voyageurs agréables, capables de supporter des trajets de 12-13 heures sans broncher (le lecteur DVD portable, cette invention géniale ^^). C'est à chaque fois une nouvelle aventure pour eux. 


Des châteaux … Chambord, le Haut-Koenigsbourg

Avec le temps et l'expérience, j'ai appris à voyager relax même si nous sommes 6. Passés les premiers "déménagements" et grâce au système d'échange de maison, nous ne prenons que le strict nécessaire et profitons de ce qui nous est offert sur place. Il s'agit pour moi d'un des avantages indéniables !

Outre le gain financier trop souvent mis en avant à mon goût, nous apprécions cette manière de partager, de vivre la région dans laquelle nous nous trouvons depuis l'intérieur, en essayant de respecter au mieux, le mode de vie de nos hôtes. Et que dire des voisins charmants que nous rencontrons ? Des lieux magiques qui ne figurent sur aucun guide ? Des spécialités culinaires que nos hôtes nous laissent ? Des fêtes où nous sommes conviés ?

Les enfants découvrent à chaque fois un nouvel environnement (c'est à celui qui choisira la chambre dans laquelle dormir en premier ^^), de nouveaux livres et jouets, de nouvelles façons de vivre. Ils apprennent le partage, le respect, l'ouverture d'esprit. Et se sont rendus compte, à une ou deux reprises, qu'ils avaient quand même beaucoup de chance dans leur vie quotidienne.

Chaque année, aux alentours du mois d'octobre, nous nous retrouvons tous autour d'une table et partageons nos envies de voyage pour l'année suivante. Ensuite je me charge des démarches pour trouver et finaliser un échange. Nous devons encore parfois freiner l'enthousiasme des enfants qui voudraient tout voir, tout découvrir. Pas besoin de traverser le monde pour être émerveillé (mais ça viendra, je me connais ^^). Donc, si tout va bien, l'année prochaine, nous prendrons la direction de trois nouvelles destinations (l'Espagne semble avoir la cote pour Pâques …).

J'espère sincèrement que mon/notre profil, notre façon de voyager, de faire découvrir le monde qui nous entoure à nos enfants sauront séduire l'équipe des Kiddy Travellers.

Quand les enfants font leur propre reportage photo … ^^

Et j'aimerais surtout prouver que, contrairement à ce que veulent faire croire bien des émissions de télévisions, voyager avec une famille, nombreuse de surcroît, c'est possible, agréable pour les parents ET les enfants. Et qu'il est possible de concilier famille, loisirs, découverte ET culture.


Voilà ! Les dés sont jetés ! Inch Allah ! In bocca al lupo ! Croisez tous les doigts que vous pouvez pour moi ^^

Et n'hésitez pas à liker et partager ce billet si vous voulez me donner un petit coup de pouce !

2 commentaires:

  1. Wahou ! Je suis admirative. Vraiment ! J'aimerais tant pouvoir partir ! Mais d'une M'Sieur S est un grooooos casanier, de deux avec les filles ben je le sent pas. C'est bête hein, mais bon...
    Je croise les doigts pour toi !!!

    RépondreSupprimer
  2. Je croise les doigts et je suis fan de ton billet.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...