@ Ma smala et moi: Juin entre amour et haine

12 juin 2015

Juin entre amour et haine

© Blancarmina.ch


C'est chaque fois pareil. J'arrive à la fin des vacances de Pâques et je commence à avoir la boule au ventre.

Je vois s'approcher le mois de l'année que j'aime autant que je l'appréhende. Juin, je t'aime. Juin, je te déteste.

C'est un mois que j'affectionne parce qu'il marque la naissance de deux de mes enfants. Un peu de nostalgie et le coeur qui bat la chamade à chaque fois. De belles fêtes avec les amis, les parents et avec les copains. Des sourires et des rires. La pâtisserie à gogo. Des enfants heureux.

Et puis il y a aussi l'arrivée de la fin d'année scolaire avec ses spectacles. Des moments que je me réjouis de vivre pour la première fois avec MonsieurM et MonsieurA et tous leurs copains de classe. Je suis sûre que l'émotion sera au rendez-vous.

C'est aussi la période des mariages avec ses jolies mariées, ses gens heureux, ses belles cérémonies et ses soirées qu'on ne veut pas voir s'achever.

De longs jours dont on peut profiter longtemps. Des soirées à rallonge entre amis ou en famille. Le beau temps qui s'installe (en règle générale ...). Des jours fériés qui viennent donner un avant goût de vacances.

Et les tournois finaux de foot, les galas qui marquent la fin d'une année sportive. De bons moments à partager avec les autres parents avec qui ont a fait le taxi pendant l'année écoulée. Les enfants sont surexcité et attendent ce moment avec impatience.

Ca s'est pour les bons côtés. Passons maintenant au côté obscur de la Force (oui, je suis en plein anniversaires Star Wars ^^).

Juin, c'est du stress puissance 1000%.

C'est jongler entre les activités et les plannings de chacun. C'est tenter de satisfaire tout le monde et c'est un gymkhana mental chaque jour. C'est planifier des rendez-vous et les annuler le jour suivant parce qu'autre chose est venu se greffer dans l'agenda dans la journée.

C'est passer des heures en cuisine plusieurs, faire des courses version famille XXL, avoir un budget qui explose. C'est faire 4 gâteaux d'anniversaire et 70 muffins en moins de 3 semaines. C'est avoir la pâtisserie qui ressort par les oreilles.

C'est avoir un peu beaucoup la pression pour l'organisation de la fête d'anniversaire de ses enfants. Avec les copains surtout ... Parce qu'occuper 15 enfants (des garçons principalement ^^) pendant 3 heures, ça demande un minimum de préparation. Et quand vos petits gars vous réclament un anniversaire Star Wars, y'a du boulot.

C'est passer des journées complètes au bord d'un terrain de foot, souvent sous un soleil de plomb. C'est essayer de ne pas égarer ses enfants dans la foule. C'est tenter d'être à l'écoute des besoins des plus petits de la fratrie, tout en laissant les plus grands s'épanouir.

Juin, c'est le mois que je passe à essayer de faire plaisir à tout le monde au détriment parfois de ma qualité de vie, de mon sommeil. Je m'accroche à ce petit point, à l'horizon qui s'appelle "Vacances d'été". Je le visualise pour tenir le rythme (et le coup).

Juin, c'est un mois entrecoupés de jours fériés qui cassent le rythme de tout le monde, celui des enfants surtout, qui se croient déjà en vacances alors qu'il reste tant de jours d'école. C'est des couchers à rallonge, des soirées qui s'amenuisent, du retard qui se prend. Du temps en moins pour soi.

Juin, c'est chaque année un éternel recommencement. Beaucoup de bonheur mêlé à pas mal d'anxiété et de stress.

"Juin, mes amours, mes emmerdes" (vive les références petit écran toutes pourries ^^)

4 commentaires:

  1. courage pour ce mois très chargé, je suis débordée avec un grand et la petite alors avec 4 .... courage bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^

      Pareillement chez toi parce que 2 ou 4, c'est même combat !

      Supprimer
  2. Je découvre ton blog et j'aime !
    Je vais y apprendre plein de choses moi qui viens de passer d'enfant unique a famille nombreuse (enfin d'après la norme suisse).
    Ici préparation du baptême des Jumeaux et première rentrée pour le Maxi-Prince. Mais c'est du pipi de chat comparé à ton mois de juin.
    Courage, la moitié est passé!
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue chez moi ^^

      Waouh, des jumeaux et un grand loulou : mais ça compte pour triple tout ce joli monde !

      Bon courage pour tout ces préparatifs et pour cette première rentrée qui est rarement anodine pour nous les mamans ...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...