@ Ma smala et moi: Chercher à comprendre ...

24 juil. 2015

Chercher à comprendre ...

Je ne suis pas du genre à lire les journaux à sensation, ni les faits divers, mais depuis deux jours, le décès d'une fillette de 5 ans, oubliée par sa maman dans la voiture en plein soleil pendant les vacances, me touche énormément. Sans doute parce que j'y vois des similitudes avec ma propre fratrie.

Comment expliquer l'inexplicable ? Sans accabler quelqu'un en particulier puisque ce drame a, de toute façon, déjà brisé une famille.

Je ne peux m'empêcher de regarder mon MonsieurN et d'essayer de comprendre. D'essayer de chercher des explications. Comment est-ce possible - si on fait abstraction du fait de laisser un enfant seul dans une voiture en plein soleil - d'"oublier" un enfant de 5 ans (mais peu importe l'âge finalement) pendant plusieurs heures ? Une telle chose pourrait-elle m'arriver ?

Un malentendu. Une inattention. Tout cela se produit si rapidement. Personne n'est à l'abri, moi la première. 


5 ans ... L'âge où on est déjà grand, mais encore tellement
petit ... Où on s'endort encore en voiture parce qu'on
est encore un petit bout d'homme... Que le monde merveilleux
qui nous entoure est parfois trop trépidant... Que les adultes
oublient souvent qu'on n'a que 60 mois, surtout si on a des
aînés devant soi ....

Je mentirais si je disais que je n'ai jamais perdu de vue un de mes enfants quand j'étais seule avec eux. En tant que famille "nombreuse", les probabilités qu'un des quatre échappe à ma vigilance sont grandes. C'est d'ailleurs quelque chose qui m'angoisse beaucoup, en particulier quand nous sommes dans des lieux publics ou des endroits un tant soit peu dangereux. D'ailleurs si je vous dis que je les compte régulièrement, vous me croyez ?

Mais les fois où cela s'est produit (oui, il y a eu plusieurs épisodes, je n'en suis pas fière, mais je ne suis pas parfaite et eux non plus), c'était l'histoire de quelques minutes (qui me sont parues terriblement longues, pour le coup). Je m'en suis (heureusement) assez rapidement rendu compte et j'ai réagi (pas toujours de façon très adéquate, je l'avoue, ayant tendance à paniquer un poil ...). Alors plusieurs heures ? Y a-t-il une explication rationnelle ?

Moi, qui suis dans la même configuration familiale que cette maman, malgré moi, je pense à elle. Et je cherche des explications, même si cela ne changera rien et que, au fond, cela ne me regarde pas. Mais mes tripes pensent le contraire, sans doute pour soulager mon coeur ...

Comme beaucoup d'événements, l'émotion passée, les gens oublieront petit à petit. Il n'en reste pas moins que je me projette et que je regarde mon MonsieurN avec le coeur serré en pensant à cette petite fille qui avait le même âge que lui. 

Une petite piqûre de rappel, parce que ça ne fait jamais de mal ... © B'Terem 


2 commentaires:

  1. Je te rassure moi aussi je compte mes monstres et même la plus grande de 12 ans. Je suis hyper protectrice et les gave de consignes en tout genre, ayant moi même peur de la foule. Mais nous n'en sommes pas moins humaine, cela m'est aussi arrivée pendant des mini secondes de les lâcher du regard.
    Néanmoins j'ai tendance à dire qu'oublier un enfant aussi longtemps, c'est que quelque-chose n'est pas "normal" à la base,et que le stress et patati patata ne sont que des prétextes.

    RépondreSupprimer
  2. je ne sais pas quoi dire, quel malheur, je suis ravie d'avoir mes petits près de moi et j'espère ne jamais vivre ça.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...