@ Ma smala et moi: Mes dernières lectures #1

29 juil. 2015

Mes dernières lectures #1

Voilà ce qui m'attend pour la suite des vacances ^^

Depuis que j'ai entamé mon nouveau challenge professionnel dans une petite bibliothèque, je me suis fixée le but de lire plus régulièrement et d'essayer de suivre, plus ou moins, les dernières nouveautés.

Je tiens assez bien le rythme (un peu plus pendant les vacances parce que le reste du temps, malgré toute ma bonne volonté, les journées ne sont jamais assez longues ...) et j'ai pensé que je pourrais vous faire un petit point de mes dernières lectures.

  • Aux portes de l'éternité de Ken Follet, le 3ème volume de la trilogie. J'ai retrouvé avec plaisir les protagonistes des volumes précédents ainsi que découvert avec intérêt les événements historiques de la guerre froide du point de vue de leurs descendants. En tant qu'ancienne étudiante en histoire, je dois bien avouer que je trouve les livres de Ken Follet toujours aussi bien construits et documentés et que je les dévore avec avidité. Ce sont d'ailleurs les rares romans que j'arrive à refiler à Monsieur Mon Mari qui n'est pas un grand lecteur et qui - chose que je ne supporte pas - lit les livres en les corrigeant ... Et bien, dans le cas de Ken Follet, il n'a rien trouvé à redire !

  • Gravé dans le sable de Michel Bussi. Depuis l'été passé, et la lecture, un peu par hasard, d'Un avion sans elle, je fais une cure de romans de cet auteur. Si j'ai été totalement prise par l'histoire de ce bébé seul rescapé d'un crash et par Les Nymphéas noirs, j'ai un peu moins croché sur Ne lâche pas ma main. J'apprécie le style de l'auteur et surtout sa façon de mener des intrigues jusqu'au bout, sans qu'on devine rapidement qui est le coupable. Il me fait un peu penser, dans une moindre mesure, à Joël Dicker et sa Vérité sur l'affaire Harry Québert. Dans le cas de Gravé dans le sable, que dire ... Peut-être que je suis un peu restée sur ma faim. Ce n'est ni le meilleur, ni le pire Bussi. Je l'ai trouvé un peu tiré par les cheveux et je n'ai pas spécialement aimé l'épilogue que j'ai trouvé tarabiscoté et un peu expédié.

  • L'homme qui ment de Marc Lavoine. C'est après avoir vu son passage dans On n'est pas couché de Ruquier que j'ai eu envie de lire son livre. J'ai trouvé qu'il se défendait plutôt bien et j'ai eu envie de voir ce que cela donnait sur le papier. Et bien, ça a été une de mes déception "littéraire". Je ne suis pas arrivée au bout de ce pourtant petit bouquin. La plupart des choses sont sans doute vraies, mais j'ai trouvé qu'il y avait trop de tout. Et je n'aimais pas cette impression de faire du voyeurisme. Je me suis aussi demandé pourquoi déballé ainsi son vécu, son histoire familiale si ce n'est pour faire parler de soi. Bref, je n'ai pas accroché et j'ai laissé tombé (chose qui m'arrive assez rarement).

  • Ça peut pas rater ! de Gilles Legardinier. Pas d'opinion particulière. Ça se laisse lire, c'est d'ailleurs le deuxième (seulement) que je lis, mais je ne trouve pas cela transcendant. C'est un roman facile, sans prise de tête. Léger, divertissant, mais sans plus. 

  • Maman a tort de Michel Bussi. Quand je vous disais que j'étais dans un trip Michel Bussi ^^ Celui-là je l'ai lu dès sa sortie. Un très bon Bussi. Je le mettrais sur le podium, mais peut-être pas à la première et la deuxième place. Comme je suis très bon public, j'ai immédiatement été prise au coeur par le petit Malone (oui, je me projette facilement ... je m'imaginais aisément mon MonsieurN) et j'ai lu sans m'interrompre jusqu'à ce que je connaisse le fin mot de l'histoire. 

  • Le voile de Téhéran de Parinoush Saniee. Alors là, sans hésiter, la grande déception de mes dernières lectures ! Étant une grande fan de Khaled Hosseini et appréciant particulièrement les romans qui me font voyager et découvrir de nouvelles cultures, je me suis laissée tenté par le résumé et, avouons-le, la couverture de ce roman. Il semblait très prometteur : une jeune fille ambitieuse, qui rêve d'étudier, dans l'Iran des années 60-70. Suite à un "flirt" avec un jeune homme, sa famille la marie avec un inconnu. Si la condition de la femme est assez bien dépeinte, j'ai trouvé que l'héroïne avait un parcours très (trop ?) lourd. Il m'a semblé que l'auteur a regroupé en une seule et même personne tout ce le régime du Shah puis le régime révolutionnaire pouvait faire subir ... Et que dire de la fin ! J'ai tourné la dernière page très frustrée avec cette impression que l'auteur ne savait pas comment conclure et qu'elle a conclu un roman de 550 pages en quelques lignes A moins qu'il y ait une suite, mais il n'en n'est fait mention nulle part.

Et vous, qu'avez-vous lu récemment ? Histoire que je fasse peut-être de nouvelles découvertes. Mais rien qui fasse peur, je suis une trouillarde de première ... ^^ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...