@ Ma smala et moi: Chut, la smala lit #39

4 nov. 2015

Chut, la smala lit #39

Nos dernières vacances ont été l'occasion d'un "pèlerinage" en librairie, comme à chacun de nos passages dans l'Hexagone.

Si je cherche absolument à privilégier les librairies de proximité dans le cadre de mon travail, mais aussi pour notre consommation "familiale", je dois quand même avouer qu'il m'est difficile de ne pas craquer en France, surtout pour une question de prix ... Quand on sait qu'il y a parfois 10 à 15 euros de différence entre la Suisse et la France, sur certains livres, je résiste difficilement.

C'est souvent l'occasion d'un gros achat où chacun peut choisir ce qui lui plaît. Si, cette fois-ci, les garçons se sont précipités sur le "rayon" Star Wars (pourquoi ça ne m'étonne pas ???), j'ai aussi imposé que chacun choisissent plusieurs autres livres. MonsieurN est resté fidèle à Miniloup, MonsieurA a complété sa collection de Premières Lectures de Nathan, MonsieurM a choisi les Cabanes magiques qu'il n'avait pas encore et un documentaire. MistinguetteL quand à elle, prenait racine devant le coin Reine des Neiges ...

Oui, mais voilà. Moi, Elsa et Anna, un peu, je veux bien, trop, je dis stop ^^ J'ai donc orienté ma Mistinguette vers un autre endroit de la librairie où elle avait plein de jolis albums à portée de main. Son choix s'est finalement porté sur deux livres, dont celui-là :


Nous avions déjà eu l'occasion d'emprunter la première "aventure" de la fée Fifolette à la bibliothèque et étions donc en terrain connu ^^

"Saperlipopette, crotte de biquette, la fée Fifolette a TOUJOURS sa baguette qui n'en fait qu'à sa tête ! Tant mieux, car c'est plus amusant pour préparer une recette !"


Bon, MistinguetteL étant en plein dans la période princesse, fée, rose, bonbon, cette histoire a beaucoup de succès. Pour ma part, j'ai beaucoup de plaisir à lui lire car le texte me rappelle un peu une autre histoire que j'aimais beaucoup petite, que j'ai lu et relu, et que vous connaissez aussi sûrement : le Prince de Motordu de Pef.


Le principe humoristique est un peu le même : comme la baguette de la fée est cassé, les formules qu'elle prononce sont déformées. Une lettre change et tout le sens d'un mot aussi. Ainsi quand Fifolette tente de battre des oeufs en neige, elle se retrouve avec Blanche neige (et une princesse, une !). Le comique de répétition, des situations imprévues, il n'en faut pas plus pour faire rire ma demoiselle.



Cette collection Les belles histoires des tout-petits est parfaite pour les petites mains encore un peu brusques. J'aime particulière les pages "plastifiées" que l'on peut dégraisser, décoller, "désucrer" (si, si, ça se dit ^^) d'un coup de chiffon humide (et c'est encore plus apprécié là où je travaille ...).

Et si, comme MistinguetteL, vos enfants aiment les histoires de ce genre, vous pouvez les retrouver, tous les mois, dans le magazine Tralalire !

La fée Fifolette et le gâteau Bonbon
Mimi Zagarriga et Christiane Hansen
Bayard Jeunesse

Ceci est ma participation au rendez-vous de Devine Qui Vient Bloguer ?

1 commentaire:

  1. J'aime j'aime j'aime. Je vais le noter pour ma grande celui-ci tiens, il me plaît beaucoup (et c'est vrai que ça fait un peu penser au prince de Motordu). Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...