@ Ma smala et moi: janvier 2016

31 janv. 2016

La parenthèse mode ...

Je n'ai aucune honte à l'avouer, pendant quelques années, je me suis mise un peu entre parenthèse.

Professionnellement, d'abord, en baisant progressivement mon temps de travail au fur et à mesure de la naissance de mes enfants jusqu'à ne garder qu'un minuscule 10%.

Mais aussi personnellement, en faisant d'abord passer mes enfants et en pensant à moi ensuite (quand cela arrivait encore car bien souvent, je m'arrêtais aux enfants ...).

L'un et l'autre sont un peu liés car, financièrement parlant, quand je ne travaillais pas moins, notre budget était consacré prioritairement à ceux qui, selon moi, en avait le "plus" besoin, c'est-à-dire la smala et je me suis même fait un point d'honneur à ne les priver de rien (raisonnablement, qu'on s'entende bien !). A les privilégier plutôt eux que moi.

C'était une période de ma vie. C'était ainsi, je ne l'ai pas mal vécu. Cela me paraissait dans l'ordre des choses. Et puis, progressivement, j'ai trouvé que j'avais fait ma part du travail et que je pouvais passer à autre chose. Timidement au début, comme si je n'osais/ne savait plus profiter. Beaucoup plus franchement maintenant ^^

Une des priorités, à mes yeux, a été de refaire mon dressing ... Je ne me suis débarrassée de presque rien en 10 ans (!) trouvant toujours une bonne raison ("ça peut toujours servir", "en perdant quelques kilos je pourrai le/la remettre", j'en passe et des meilleures ...).

Un après-midi du mois de novembre dernier, n'y tenant plus, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai trié. J'ai éliminé les vêtements dans lesquels je ne rentrais plus depuis trop longtemps, les habits légèrement troués (vous savez, ces minuscules trous, dans les pulls, toujours au niveau de la ceinture), ceux que je ne pouvais plus voir en peinture, les sous-vêtements plus coordonnés, les chaussettes orphelines.

Une vraie tornade blanche. De l'ordre par le vide, mais un vide salutaire ^^

Cela m'a permis d'avoir enfin une vision d'ensemble de ce qui me manquait depuis très longtemps, de ce que j'avais vraiment envie, des indispensables à remplacer, etc.

Je me suis fais une petite liste mentale et ... j'ai fait du SHOPPING ! Un truc de dingue, je n'avais plus pris le temps de le faire pour moi depuis des années. Ma carte bleue a chauffé, mais comme c'était des achats réfléchis, ce n'était pas pire que des achats à l'arrach', sans rien essayer par manque de temps.

J'ai craqué en priorité dans ma boutique chouchou tout près de chez mes parents. J'apprécie particulièrement le style des vêtements qui y sont proposés et surtout d'avoir l'impression de ne pas porter les mêmes habits que tout le monde quand je reviens chez nous ^^ J'en ai aussi profité pour racheter des jeans pour une fois parfaitement ajustés et me séparer de ceux-que-je-gardais-au-cas-où et de ceux qui n'étaient plus adaptés à ma morphologie après 4 grossesses.



J'ai également profité d'une commande pour MonsieurM (souvenez-vous, c'était ici) pour choisir quelques pièces pour moi, dont cette blouse fluide et une robe en jeans que je compte bien combiner avec une petite veste dans les tons moutarde (qu'il me faut encore trouver)....

Étonnamment, lors d'un après-midi d'inconscience durant lequel j'avais embarqué toute la smala avec moi pour faire du shopping, j'ai même, grâce à la magie d'un petit écran placé dans le rayon enfants parce qu'ils sont super sages, pu faire des achats pour moi ^^. 


Ajoutons à tout cela quelques soldes pour compléter ce qu'il me manquait (dont plusieurs paires de chaussures parce que je n'avais plus rien non plus ...) et je me suis presque rhabillée de la tête aux pieds ^^ Je note seulement maintenant que je ne suis pas la fille la plus "colorée" qu'il soit puisque pour cette mode d'hiver, j'ai surtout acheté du gris, du noir avec seulement quelques petites touches de couleurs ...



Seule "ombre" au tableau, la perspective du maillot de bain pour cet été. Franchement, je crois que je traîne le même depuis bientôt 8 ans (et la naissance de MonsieurA). C'est maintenant mon objectif quasi prioritaire ... Comme j'assume moyennement mon gros petit bidon post-grossesse, je pense que mon choix va se porter sur un tankini, histoire de dissimuler un peu ce qui peut l'être en attendant de me remettre sérieusement au sport ^^

J'ai déjà repéré 2-3 modèles sur la toile (ce n'est pas franchement la saison pour chercher un maillot en magasin ...) en particulier sur un site que je ne connaissais pas encore, Bonprix. Les prix me paraissent raisonnables et j'apprécie de pouvoir mixer les hauts et les bas, en fonction de la corpulence ou des goûts. J'hésite encore entre 2 hauts et 2 bas (dont un avec une touche de couleur !!). Je me laisse encore un temps de réflexion et si je ne trouve pas mon bonheur ailleurs, je pense que je vais appuyer sur la touche envoi !



























Et chez vous, votre dressing, il est comment ? Il déborde aussi de pièces que vous ne mettez plus ? Coloré ? Uni ? Vous faites du shopping en ligne ou vous préférez faire les magasins ? Dites-moi tout ^^

28 janv. 2016

Ça casse les briques #5 : L'atelier du Père Noël (10245)

Pour ce cinquième rendez-vous de Maman Clémentine, je fais une infidélité à la collection de LEGO Star Wars de mes garçons (youhouhou, champagne !!!) pour vous présenter ce que le Saint-Nicolas m'a apporté en décembre dernier.


Désolée par avance si cette boîte n'est plus tellement d'actualité mais, vacances et blog au ralenti obligent, j'ai loupé le dernier rendez-vous de décembre 2015 (alors que j'aurais été encore parfaitement dans l'ambiance ^^). Mais disons que je prolonge encore un peu l'ambiance magique de Noël : d'ailleurs les enfants refusent que je range ce set de LEGO et il trône donc toujours fièrement en plein milieu de notre salon ...

Le matin du 6 décembre, après avoir été bien sage pendant le passage du Saint-Nicolas lors de son traditionnel cortège, j'ai donc découvert ÇA parmi les paquets laissés pour mes enfants ^^


C'est devenu presque une tradition, je me fais un petit plaisir personnel en m'offrant une boîte de LEGO une fois par année. Et quelle meilleure période que celle des fêtes ? De quoi m'occuper quelques heures pendant les vacances ...

J'ai volontairement fait durer le montage sur plusieurs jours pour apprécier l'évolution de la structure et la transformation de centaines de petites briques en atelier du Père Noël !

Ce lot se compose de la maison du Père Noël, d'une "chaîne de montage" de jouets, du traîneau tiré par 4 rennes adultes, d'un petit renne, de quatre lutins, du grand Barbu et de sa femme (qui n'a pas l'air commode ...)


La maison du Père Noël est un régal pour les yeux. Elle fourmille de petits détails et de clins d'oeil. Avec toujours cette pointe d'humour que j'apprécie tant chez LEGO.

Une jolie guirlande lumineuse sur le toit

Le centre de tri du courrier 

La cheminée et le cadre avec les souvenir de vacances ^^

Le coin développement de produit ^^

J'A-D-O-R-E !!!
Le traîneau est rempli de cadeaux, dont une guitare et une baguette magique, sans doute commandés par des enfants de l'âge de MonsieurN et MistinguetteL ^^ Après avoir ouvert son courrier, le Père Noël est déjà prêt à partir livrer sa précieuse marchandise.


Pendant ce temps, deux lutins font fonctionner à plein régime la chaîne de montage des jouets. C'est qu'il faut être prêts pour le prochain chargement. 



Mon "chouchou", dans ce lot, c'est le bébé-renne. Malheureusement, comme je n'ai pas l'habitude de mettre les jouets (même les miens) hors de portée de mes enfants, il a déjà eu quelques mésaventures (je ne suis apparemment pas la seule à craquer pour lui ...). Deux minuscules pièces ont été cassées et malheureusement, elles ne figuraient pas dans les éléments de rechange. 

Avec MonsieurA, nous nous sommes alors souvenus du dessin animé L'apprenti du Père Noël et du jeune renne Randolf qui porte une guirlande sur ses bois. En fouillant dans l'immense caisse de LEGO que nous possédons, nous avons fini par mettre la main sur deux pièces identiques mais colorées pour rappeler les lumières sur la tête du petit renne.


Si l'on sait que MonsieurM s'est fait un malin plaisir à utiliser la barbe supplémentaire contenue dans le lot pour en affubler un lutin, on peut dire que l'on a complété l'humour LEGO par une touche "smalesque" ^^

Nom : Santa's Workshop Référence : 10245 Collection : Lego Creator Âge : 12+ 
Nombre de pièce : 883 Prix : 99 euros 99 chez Amazon

27 janv. 2016

Chut la smala lit ... #49

Il y a trois semaines, MonsieurA a eu de grosses angoisses au moment de se coucher.

Des pleurs à fendre le cœur parce qu'il ne voulait pas avoir 8 ans, car il ne voulait pas vieillir et mourir ...

Des hoquets dans la voix parce qu'il avait peur qu'il nous arrive quelque chose à nous, ses parents, et qu'il angoissait terriblement à l'idée de ce qui se passerait pour lui si nous disparaissions.

Des yeux pleins de larmes en disant que personne ne pourrait l'aimer comme nous l'aimions.

Bref, une bonne crise d'angoisse, bien carabinée, concernant la mort, même si aucun événement récent, dans notre entourage, ne l'a confronté récemment à ce sujet (même si j'ai quand même ma petite idée d'où cela peut venir ... Star Wars VII, je ne te remercie pas ...)

Moi, de mon côté, de le voir si malheureux, je n'en menais pas large. Pas beaucoup d'aide à attendre de MMM qui n'est pas très à l'aise quand il s'agit d'aborder certains sujets "sensibles" ...

Difficile de tranquilliser son petit quand on a soi-même ses propres peurs.

Difficile de prendre le recul nécessaire, d'en parler le plus ouvertement possible quand on n'est pas très à l'aise avec le sujet.

D'employer les termes les plus adéquats pour ne pas renforcer ce sentiment de peur, mais d'arriver à en parler avec les mots justes pour lui laisser la possibilité de se faire sa propre idée, la plus rassurante possible.

De faire passer le message que c'est dans l'ordre des choses, qu'on n'y peut rien, mais que l'on doit vivre sereinement avec.

A 7 ans et demi, j'ai trouvé l'exercice difficile (bien plus que lors de sa "crise précédente" à 4 ans). Il grandit, trouve de plus en plus sa place de petit homme, par rapport aux adultes, mais aussi aux autres enfants. Par rapport aux autres générations aussi.

Après avoir tenté de réagir, à chaud, le plus calmement, sereinement possible, j'ai vite cherché du "réconfort" pour lui dans les livres. Et je profite du rendez-vous (désormais traditionnel) du mercredi pour vous présenter ceux qui lui ont le plus "parlé" (dont un est un véritable coup de cœur de ma part !)


Le premier se présente sous la forme d'un petit album rembourré, qui aborde la thématique de la mort à travers 6 questions (dont 4 faisaient partie des interrogations de MonsieurA !) :
  • Pourquoi ça existe la mort ?
  • Pourquoi on vit si on meurt après ?
  • Peut-on savoir quand on va mourir ?
  • Où on va quand on est mort ?
  • Pourquoi c'est triste la mort ?
  • Pourquoi on n'aime pas parler de la mort ?



Pour répondre à ces questions, l'auteure s'est inspirée de 6 contes traditionnels de différents pays (l'Inde, l'Arménie, l'Ecosse, l'Alaska, le Sénégal et la Perse) qu'elle a adaptés pour parler avec délicatesse de la mort et commencer à faire quelques réflexions. Il n'y a pas de réponses toutes faites, ni aucun aspect religieux, juste un début de cheminement pour répondre aux angoisses d'un enfant.




Les textes sont très fluides, comme des sortes de fables, les illustrations soignées, très colorées. Chaque contes est accompagné d'une petite bande-dessinée (que l'on doit à l'illustratrice Anouk Ricard) entre un poussin et un membre de sa famille qui apporte un peu d'humour, tout suscitant avec délicatesse quelques pistes de discussion.


J'ai particulièrement apprécié ce petit livre et MonsieurA également, car on n'a pas eu l'impression de dialoguer sur un thème douloureux ! Au contraire, les contes sont vraiment passés comme de jolies histoires qu'il a eu du plaisir à écouter, mais qui ont aussi ouvert la porte à des questionnements pour dialoguer, tout en douceur.

Le deuxième album est mon véritable coup de cœur pour parler de ce sujet tellement sensible.


Plein de poésie, le texte compare la vie au vent pour expliquer le cycle de la vie et aborder le thème de la mort.

"La vie est comme le vent, elle tourbillonne en nous pour nous permettre de vivre, de rire, de courir ... Mais un jour, la vie s'arrête de souffler et elle s'en va ailleurs ... comme lorsque le vent ne fait plus danser les cerfs-volants des enfants. Alors tout devient calme et plus rien ne bouge. Où sont partis le vent et la vie ?"



Servi par des illustrations magnifiques, cet album aborde, en une trentaine de pages, certaines croyances, les différentes façons de réagir face à la perte de quelqu'un, la force de la vie et donne un joli message d'espoir.




Je l'ai particulièrement apprécié parce qu'il a permis à MonsieurA d'appréhender une notion qu'il avait de la peine à définir parce que encore abstraite pour lui (la mort) en quelque chose qu'il connaît, qu'il peut ressentir, vivre dans son quotidien (le vent).

Quant à moi, j'ai été touchée par les textes qui expliquent si joliment et simplement, les émotions contradictoires qui nous submergent quand on est confronté à ce sujet dont il est parfois si difficile de parler.

A noter qu'il existe 3 autres albums des mêmes auteurs, tout aussi délicats, sur les thèmes de la famille, l'amitié et l'amour !


Les questions des petits sur la mort
Anne Aubinais / Dankerleroux/ Anouk Ricard
Bayard Jeunesse
La vie est comme le vent
Shona Innes / Írisz Agócs
Editions Piccolia

Ceci est ma participation au rendez-vous de Devine Qui Vient Bloguer ?

25 janv. 2016

Et la semaine écoulée, alors ? #96

C'est pas chouette :
  • être à nouveau restée à la maison pour m'occuper de MistinguetteL
  • avoir reçu un courrier recommandé avec des mauvaises nouvelles
  • avoir dû faire le ménage pendant mon jour de congé car ma super fée du logis ne peut plus venir chez nous
  • MonsieurN invité, 5 ans, invité au "drôle" d'anniversaire d'une copine pendant lequel il n'a fait que regarder la télévision et jouer à la Wii ...
  • être f-a-t-i-g-u-é-e et me coucher presque tous les soirs à 21h

C'est chouette :
  • faire de la pâtisserie avec MonsieurA
  • réaménager la chambre de MonsieurM et MonsieurA
  • apprécier, contre toute attente, les cours de natation de MonsieurA et MonsieurN
  • faire des soldes improvisés
  • aller voir un spectacle féerique au festival des Lumières
  • skier en famille et redécouvrir des muscles oubliés ^^
  • prendre le temps de lire (ce que je n'avais pas fait depuis longtemps ...)
  • commencer les cadeaux d'anniversaire de MonsieurA et MonsieurM (vu leur passion pour les LEGO Star Wars, il faut profiter de chaque promotion, même si leur anniversaire n'est qu'au mois de juin ^^)
  • commencer à chercher où aller en vacances à Pâques (et aussi en été ^^)
  • avoir peut-être trouvé une solution de garde pour la smala certains jours où je serai en formation (croisez les doigts, croisez les doigts !)

Lui apprendre des choses essentielles ^^

Ivre, elle cuisina du choux-fleur orange !!! 
Mon petit moment de bonheur : MonsieurA qui fait la
lecture à MistinguetteL
70% de réduction.
Ça aurait été dommage de se priver ...
Une jolie soirée au festival des lumières



Cette semaine, je vous ai aussi :
Retrouvez les Bits and Pieces chez Maman Clémentine, les Meli-melow chez Le petit train-train de Mam'Zelle A, les Hauts et Bas chez Ali Alanoix et les J'aime/J'aime pas chez Milie 

20 janv. 2016

Chut la smala lit ... #48

Je prends quelques instants pour vous parler de nos coups de cœur de la semaine dernière.

Ceux qui m'ont fait passer un tellement bon moment avec MonsieurA, MonsieurN et MistinguetteL.

Ceux qu'il a fallu relire plusieurs fois et qui ont suscité une foule de commentaires, de comparaisons et de fous-rires.


Deux albums pleins d'humour, de second degré accompagnés d'illustrations qui ne sont pas sans rappeler un peu ceux de Sempé.


Le premier album est consacré à toutes ces phrases qu'une maman ne dira (sans doute) jamais, mais que ses enfants aimeraient tellement l'entendre dire.



Une sorte de monde à l'envers où les règles sont complètement transgressées et où l'enfant est libre de faire ce qu'il veut, sous les encouragements de sa maman.


Des situations rocambolesques qui ont fait éclater de rire mon petit auditoire et qui ont aussi été une bonne base de discussion sur le pourquoi et le comment de certaines limites. L'exagération au service de "l'éducation", en quelque sorte.


MonsieurA, un peu plus grand, s'est maintes fois exclamé : "Tu te rends compte, maman, si on faisait comme ça ..."

La conclusion de l'album (qui me vaut à chaque lecture une tonne de câlins - je ne vous en dis pas plus ^^) est très jolie et permet d'expliquer qu'une maman - même si elle pose parfois des limites - ne pourra jamais refusé certains gestes, bien trop importants pour elle ...


Le deuxième album est, quant à lui, dédié à toutes ces phrases qu'un papa dit toujours.

"Mon adorable papa répète souvent les mêmes choses. Il paraît que tous les papas sont comme ça."


C'est sans doute l'album des deux qui plaît le plus à mon jeune public parce qu'il s'amuse des petits arrangements que les adultes font avec la vérité pour tenter de faire gober certaines choses aux enfants.

Mais aussi parce que les enfants retrouvent leur papa dans les descriptions #çasentlevécu

Et parce que certaines situations sont justes drôlissimes.



A gauche de l'album, on retrouve toujours ce que vit la fillette de l'histoire et le discours un brin "moralisateur" de son papa ("à ton âge, je faisais ci ou ça") et à droite la vérité.


C'est certes un peu stéréotypé et caricaturé, mais ce n'est jamais méchant et l'image que l'on se fait de son papa en ressort même grandie car le finale montre que rien n'est plus fort que l'amour paternel.

De jolies pages sur la complicité entre un papa et son enfant !

Bref, deux albums à la fois drôles et tendres, que toute la smala vous conseille vivement !

Tout ce qu'une maman ne dira jamais / Tout ce qu'un papa dira toujours
Noé Carlain et Ronan Badel
Les éditions de L'élan vert

Ceci est ma participation au rendez-vous de Devine Qui Vient Bloguer ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...