@ Ma smala et moi: "Dis maman, c'est qui ton préféré ?"

4 mars 2016

"Dis maman, c'est qui ton préféré ?"


Telle est la question que m'a posée MonsieurA quand il est venu se blottir contre moi un matin au réveil.

Ce geste de sa part est assez rare pour en profiter pleinement (ce n'est pas le plus câlin de mes enfants et je le respecte), pour apprécier ce moment à sa juste valeur et pour en profiter pour parler avec lui de ce sentiment merveilleux : l'amour d'une maman.

Sauf que ... Comment lui faire comprendre ce que moi-même je peine à expliquer sans avoir le cœur qui bat la chamade.

Comment lui transmettre cette bouffée d'amour qui m'envahit tous les soirs quand je vais donner un bisou à chacun de mes enfants avant de me coucher.


Comment lui dire que, malgré mes cris de hyène souvent parfois, mon énervement, mon manque de patience (et mes nombreux autres défauts ^^), je les aime plus que tout.

Comment lui raconter qu'il m'arrive encore de me demander si c'est bien à moi qu'ils s'adressent quand ils m'appellent "maman", tant cela me semble extraordinaire.

Mais surtout, comment lui expliquer que je les aime tous autant mais différemment car ils ont chacun leur force, leur faiblesse. Chacun leur sensibilité, leur caractère. Leur personnalité. Et que mon amour s'y adapte.

Que j'aime MonsieurM (entre autres choses) parce que c'est mon premier "bébé", que c'est celui qui m'a fait (et me fait encore) découvrir mon rôle de maman.

Que j'aime MonsieurA (entre autres choses) parce que j'admire sa volonté, son caractère "crocheur" et que je suis admirative de sa revanche sur la vie.

Que j'aime MonsieurN (entre autres choses) parce qu'il croque la vie à pleines dents, qu'il a (presque) toujours un énorme sourire collé aux lèvres et qu'il est mon rayon de soleil.

Que j'aime MistinguetteL (entre autres choses) parce que, et même si c'est paradoxal, elle m'a fait me remettre en cause et a ébranlé toutes mes certitudes de maman. Elle a bousculé ce que je croyais établie et que c'est grâce à elle que je me suis réconciliée avec la petite fille timide, introvertie et mal à l'aise que j'étais.

Que je l'aime les quatre tellement fort que ça en est même parfois douloureux.


Lui expliquer aussi que malgré tous mes efforts, ils me reprocheront sans doute d'avoir "privilégié" l'un ou l'autre, d'avoir fait plus ceci ou cela avec l'un d'entre eux. D'avoir été moins ceci ou cela avec l'un d'entre eux. Je crois pouvoir dire sincèrement que ce n'est pas volontaire. J'espère juste qu'ils ne m'en tiendront pas trop rigueur ... (d'ailleurs, c'est assez drôle, car si je les interroge à ce sujet, ils ne se mettent pas d'accord sur le "chouchou" parmi les enfants - c'est plutôt bon signe pour le moment ^^)

Alors finalement, ce petit matin-là au réveil, mon discours a été un peu décousu, mais j'espère que MonsieurA aura retenu une seule chose, la plus importante : je les aime à la folie ! Tous les quatre. Avec la même intensité. Mais différemment car ils sont quatre et que ce ne sont pas des copies conformes.

5 commentaires:

  1. Vous êtes une famille de plus de 4 enfants, recomposée ou monoparentale ? La chaîne de télévision W9 (groupe M6) réalise actuellement une série de documentaires sur les familles nombreuses.

    L'objectif est de recueillir le témoignage de différentes familles, tous horizons confondus : comment cohabitez-vous au jour le jour ? Quelles sont vos astuces pour créer (et conserver) un noyau familial solide ? Quelles sont vos joies ? Vos peines ?...

    Envie de participer à ce projet ? Contactez Chloé Rustand, journaliste pour W9, chloe.rustand@gmail.com, avant le 31/4.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...